Bonne année...mais pas pour tout le monde !

Le Tour du chat en 365 jours - Philippe Geluck

 

Mais au fait, depuis quand le jour de l'an est-il....le jour de l'an ? Figurez-vous que le 1er janvier n'a pas toujours été le premier jour de l'année ! En France, La nouvelle année ne commence le 1er janvier que depuis 1564, en vertu de l'Edit de Roussillon promulgué par le roi Charles IX.

Auparavant, selon les époques et les lieux, cela pouvait se produire à Noël, le 25 mars ou à Pâques ! Pas facile de s'y retrouver. En 1622, la date du 1er janvier est étendue à toute la chrétienté par le pape Grégoire XV.

 

Mais aujourd'hui dans le monde, il reste encore quelques irréductibles qui ne démarre pas l'année le 1er janvier.
Rendez-vous donc le 31 janvier 2014 pour le nouvel an chinois et l'entrée dans l'année du Cheval !

 

A l'occasion de la nouvelle année, une foule de traditions sont réactivées comme les étrennes, les embrassades sous le gui ou encore les voeux de bonne année. Les voeux, justement, il y en a que ça énerve ou qui préfèrent en rire. Exemples :

 

  • Version humoir noir : "Le 1er janvier 1945 à Hiroshima, les gens s'étaient souhaité une bonne et heureuse année." Le Chat, Philippe Geluck
  • Version humour grinçant : "Bonne année, mon cul", comme dans l'écrit Pierre Desprogres dans ses Chroniques de la haine ordinaire
  • Version pas drôle du tout : pour 2014, le leader de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, nous promet le "désastre nucléaire"





Ajouter un commentaire